Août 2013

Calendrier Août 2013

Emplacement de la porte Saint-Jean vers 1930

La première porte construite à cet endroit au milieu du XVIIIe siècle par l’ingénieur Chaussegros de Léry, au moment de l’édification des fortifications dans ce secteur de la haute ville de Québec, fut remplacée plus d’un siècle plus tard, entre 1864 et 1867, par une porte plus large, comportant deux voies pour voitures et deux passages pour piétons. En 1897, cette deuxième porte Saint-Jean sera à son tour démolie, et ce n’est qu’en 1938-1939 que l’actuelle porte est reconstruite sur le même emplacement. On s’inspire alors de l’architecture des autres portes de Québec, érigées à l’occasion de la mise en place du projet Dufferin entre 1878 et 1880. Sur la photographie, l’inscription « Porte Saint-Jean », surmontée de la date de 1903, correspond vraisemblablement à la date de construction de ce mur de soutènement du bastion Saint-Jean, érigé à la suite de la démolition de la porte en 1897. Cette dernière date est inscrite sur l’autre mur de soutènement, au sud, qui porte l’inscription anglaise « St. John’s Gate », toujours visible aujourd’hui. (André Charbonneau)

Photographie : Vue éloignée du passage d’un tramway près de la Porte Saint-Jean vers 1930, Pacifique Canadien, photographe inconnu, Fonds L’Action catholique, BAnQ.


RSS  |  Facebook