Armoiries

Logo plein blanc Web

C’est à l’instigation de l’abbé Paul-Émile Gosselin, alors secrétaire de la Société, que fut rédigée la Charte qui devait assurer le statut légal et officiel de la Société historique de Québec. C’est à la même époque que le conseil d’administration, sous la présidence du notaire Cyrille-Fraser Delage, profitera de l’occasion pour doter l’organisme d’armoiries et lancer un concours auprès des membres pour trouver une devise digne de l’organisme. Les lettres patentes de la Société historique de Québec sont datées du 21 novembre 1947.

Les armoiries de la Société se blasonnent : « D’azur à un livre ouvert d’argent, à la champagne crénelée de deux merlons et deux demi du même ». La devise est « Fier passé oblige ».

Les armoires et la devise de la Société expriment de manière symbolique sa mission et son mandat et aussi les préoccupations de la société québécoise dans les années d’après-guerre.

Les couleurs azur (bleu) et argent (blanc) rappellent celles du drapeau Carillon-Sacré-Cœur alors très en vogue dans la population et dont une version épurée deviendra, le 21 janvier 1948, le drapeau du Québec. Ces couleurs furent aussi celles des drapeaux des bateaux de Cartier et Champlain. Le livre ouvert est le symbole du savoir et de la mission de la Société de chercher et de diffuser l’histoire de la ville de Québec. La champagne crénelée rappelle les fortifications de Québec et que le champ d’études de la Société couvre les limites de Québec.

La devise s’inspire du proverbe « Noblesse oblige » et de la strophe de l’hymne national : « Ton histoire est une épopée des plus brillants exploits. » Elle pourrait se traduire par « notre histoire mérite d’être connue et les membres de la Société historique doivent se sentir obligés de la diffuser ».

Texte de Marc Beaudoin.


RSS  |  Facebook