Calendriers

Depuis 1982, la Société historique de Québec publie son Calendrier des vues anciennes de Québec. Cette publication présente l'histoire au quotidien. Les éphémérides et les textes de ce calendrier rappellent, par tranches de 25 ans par rapport à l'année en cours, les événements historiques qui ont jalonné notre histoire locale, régionale, nationale et, dans certains cas, internationale. Chaque calendrier annuel comprend plus de 200 éphémérides, ainsi qu'une douzaine de textes et une quinzaine d'illustrations documentées. Au fil des ans, cette collection est devenue une précieuse source de renseignements sur l'histoire de la ville de Québec et de sa région. Plusieurs numéros de la collection peuvent être achetés au local de la Société historique de Québec.

Marc Beaudoin, Monique Bhérer, Jacques Boutet et Francine Gagné en assurent la production. Le calendrier est en vente au coût de 12,95 $; les membres de la Société en obtiennent un exemplaire gratuit et des copies additionnelles au coût de 7,00 $.

Points de vente des calendriers


 

Janvier 2021


L’œuvre secondaire de l’Institut

Le 7 janvier 1851, Mme Roy (Marie Fitzbach, fondatrice des Sœurs du Bon-Pasteur de Québec), consciente d’un besoin du milieu, met tout en œuvre pour y répondre. Elle découvre que les enfants du quartier Saint-Louis sont trop éloignés des maisons d’éducation situées à l’intérieur des murs et qu’ils grandissent dans l’ignorance. Elle ouvre deux classes pour filles. Quatre-vingt-dix élèves sont admises. De ce nombre, quelques-unes donnent environ soixante-cinq sous par mois tandis que celles n'ayant pas les moyens de s'offrir une instruction ailleurs y sont reçues gratuitement. Sœur Thivierge est chargée d’enseigner aux fillettes de langue française. La direction de la classe des petites Irlandaises (de langue anglaise) est confiée à sœur Mary. En attendant un local plus favorable, le deuxième étage du hangar est divisé en deux compartiments pour servir de classes. Les locaux sont installés dans la partie supérieure de la boutique adjacente à la boulangerie de la maison. Humbles commencements! C’est ainsi que s’amorce l’œuvre secondaire de l’Institut. (Sœur Agnès Dufour)

Iconographie : «L’œuvre secondaire de l’Institut», 1916, sœur Saint-Jean-Berchmans (sœur Célina Fréchette, 1853-1942), huile sur toile, 21e de la série «Les Temps Héroïques de notre histoire».


RSS  |  Facebook