Calendriers

Depuis 1982, la Société historique de Québec publie son Calendrier des vues anciennes de Québec. Cette publication présente l'histoire au quotidien. Les éphémérides et les textes de ce calendrier rappellent, par tranches de 25 ans par rapport à l'année en cours, les événements historiques qui ont jalonné notre histoire locale, régionale, nationale et, dans certains cas, internationale. Chaque calendrier annuel comprend plus de 200 éphémérides, ainsi qu'une douzaine de textes et une quinzaine d'illustrations documentées. Au fil des ans, cette collection est devenue une précieuse source de renseignements sur l'histoire de la ville de Québec et de sa région. Plusieurs numéros de la collection peuvent être achetés au local de la Société historique de Québec.

Jacques Boutet en assure la production, en collaboration avec Marc Beaudoin, Monique Bhérer et Francine Gagné. Le calendrier est en vente au coût de 12,95 $; les membres de la Société en obtiennent un exemplaire gratuit et des copies additionnelles au coût de 7,00 $.

Points de vente des calendriers


 

Juin 2020


Vue de la place du Marché et de l'église catholique

Fraîchement débarqué à Québec, l’aquarelliste irlandais illustre la place du marché de la Haute Ville, en 1830. On vient de couronner la façade de Notre-Dame d’un fronton triangulaire inspiré de celui de Holy Trinity, sa voisine.

Les halles que l’on aperçoit, à gauche, sont les deuxièmes bâties devant la cathédrale, en 1818. Les fermiers de Sainte-Foy, Charlesbourg et Beauport viennent non seulement approvisionner les citadins en viandes, en légumes et en fruits, mais également en marchandises plus lourdes et encombrantes tels le bois de chauffage, le foin et la chaux. Les produits fragiles et luxueux sont plutôt vendus dans les boutiques, reconnaissables à leurs enseignes respectives, sur la rue Buade et la côte de la Fabrique.

L’arrivée des charrettes attelées aux chevaux occasionne régulièrement un joyeux brouhaha devant la cathédrale. Ainsi, c’est avec soulagement qu’on verra le marché déplacé à l’extérieur des murs de la ville, après l’enlèvement des glacis, en 1874. (Denyse Légaré)

Photographie : Vue de la place du Marché et de l'église catholique, Haute-Ville, Québec, 1832, Robert Auchmuty Sproule (1799-1845), estampe, © Musée McCord, M6981.


RSS  |  Facebook