Janvier 2016

Calendrier Jan. 2016

La place d’Armes vers 1920

Cette carte postale de la place d’Armes illustre bien le caractère hivernal de Québec avec ses personnages emmitouflés, ses arbres décharnés et l’ouvrier muni d’une pelle, prêt à s’attaquer à l’amoncellement de neige. Le nom de « place d’Armes » remonte au Régime français alors que les soldats y paradent et que s’y effectue l’inspection des régiments. Dans les années 1830, on l’appelle le «rond de chaînes», car elle est entourée d’une chaîne. Les gens de la haute société s’y rencontrent. Sur l’initiative du maire Thomas Pope, des arbres y sont plantés en 1865. Le monument de la Foi, dégagé de son manteau blanc, domine la place. Inauguré en 1916, il souligne le tricentenaire de l’arrivée des Récollets à Québec en 1615. La fontaine de style gothique est surmontée d’une statue de jeune fille qui symbolise la foi chrétienne. Elle tient dans ses mains une croix et une palme. Derrière s’élèvent à gauche une aile du Château Frontenac et à droite le palais de justice construit selon les plans d’Eugène-Étienne Taché, l’architecte du parlement. (Lilianne Plamondon)

Photographie : Carte postale rehaussée de couleur, photographe inconnu, Librairie Garneau, collection Jacques Boutet.


RSS  |  Facebook